mercredi , 28 octobre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Club Sportif Roumouz Témouchent  </span>:<br><span style='color:red;'>Un challenge de plus pour Mahrouz</span>
© Ouest Tribune

Club Sportif Roumouz Témouchent :
Un challenge de plus pour Mahrouz

Le club Sportif Roumouz de Témouchent, vient de naitre l’été dernier, et s’engage pour son premier challenge, dans le championnat de la wilaya d’Ain Témouchent. Son dernier stage de préparation de Mascara, au complexe sportif de Sidi Saïd, a pris fin la semaine passée.

Avec comme président du Club Sportif Amateur, (CSA), Sayah Baroudi et le président le la section football, Chergui Noureddine, l’équipe de la balle ronde, s’est donc engagée officiellement, dans le championnat de la wilaya de Témouchent, qui compte une quinzaine de formations. C’est l’entraineur connu dans la région ouest, Noureddine Mahrouz, qui lança ce nouveau défi, afin d’enrichir la scène footballistique témouchentoise, et surtout réunir les plus grand des talents de la ville. « Avec la création de notre club Roumouz, la ville d’Ain Témouchent possède désormais, quatre formations, le SCRT, l’USMT, le ZSAT et le club phare le CRT. Cela implique un vaste domaine, de prise en charge des jeunes talents locaux. C’était d’ailleurs l’objet de mon recrutement, basé sur une prospection bien définie. » Nous fit savoir Mahrouz.
Après s’être investi dans l’académie locale de foot, Noureddine Mahrouz s’engagea avec le club de Roumouz Témouchent, qui comprend entre autres, quatre disciplines réparties, entre celle du football, judo, natation et le basketball, rendant ainsi le CSRT dans un statut de club sportif amateur, digne des grands. Quant aux joueurs de football, ils peuvent bénéficier du staff des disciplines citées dessus, afin d’améliorer leurs capacité&s physiques et techniques.
Concernant l’exercice 2018-2019, l’équipe de foot Roumouz, s’est engagée avec un riche effectif composé de trente joueurs séniors, et dont la moyenne d’âge tourne autour de entre 21 ans, pour une douzaine de joueurs, neuf autres, dont 23 et 30 ans, et deux capés de 30 ans, recrutés de chez les clubs voisins de Témouchent dont le CRT, le Zidoria et l’USMT. La préparation du futur championnat commença avec un regroupement de 25 jours à Témouchent, et six matchs amicaux disputés contre le CRT, (aller et retour), le CR Béni Saf,(aller et retour), le ZSAT, et l’USM Draâ Ben Khedda en stage à Ain Témouchent.
Puis suivra un stage bloqué à Mascara, allant de la période du 12 au 19 octobre dernier. C’est au complexe sportif de Sidi Saïd, que le CSRT s’est préparé durant huit jours. Le choix de ce lieu, revient aux commodités et infrastructures existantes dans ce site, comme la piscine couverte et neuve, semi olympique, la salle de musculation, la salle omnisports et des terrains de foot. « Vraiment, c’est un centre très convenable, qui se trouve à la cité Sidi Saïd de Mascara. Mes joueurs ont apprécié les services présents ici. On ne s’est pas trompé sur notre choix. » Nous confie Mahrouz. L’équipe a disputé deux rencontres amicales, la première chez Ain Nouissy, (Mostaganem), terminée avec le nul de deux buts partout, et le second une large victoire de quatre à zéro, chez le club d’El Ghomri. Joint par nos soins, l’entraineur en chef de Roumouz Témouchent, Noureddine Mahrouz nous fit part, du principal objectif pour ce premier challenge officiel, en championnat e wilaya : « Pour être réaliste, on sait que nous disposons d’un bon effectif. Mes joueurs sont attentifs et sérieux. Mon objectif et d’être compétitif, pour l’exercice prochain. D’ailleurs, c’est pour cela que nous sommes engagés, dans le premier tour préliminaire de la coupe d’Algérie, qui va être disputé le 27 de ce mois ».
B.Didène