dimanche , 14 août 2022

Un cynisme écœurant

Le cynisme et le sentiment d’impunité est à son firmament dans les relations entre Sanchez et le Maroc. Les deux gouvernements se félicitent et se congratulent, après avoir «avorté» le passage de migrants subsahariens à Melilla, alors que sous leurs pieds gisent les corps sans vie de plus de 37 Africains battus à mort par la désormais tristement sinistre police marocaine.
Jamais la désinvolture et le cynisme n’ont connu de tels degrés depuis les sombres temps de la deuxième guerre mondiale. Pedro Sanchez dans sa réaction face à cette triste et terrible actualité, n’a eu aucune compassion pour ces dizaines de morts, se précipitant à féliciter le Maroc pour son intervention qui a permis d’arrêter le passage des pauvres migrants vers l’enclave de Melilla, et joue l’équilibriste pour dédouaner une police du Makhzen brutale et inhumaine.
Pire encore, il a martelé, dans un art oratoire pathétique, que cette tragédie à un seul responsable : les réseaux mafieux qui sont derrière les traversées des migrants africains. Ce qu’a fait le Chef du gouvernement espagnol est grave et immoral, car il a cautionné la brutalité du Makhzen et surtout insinue que ces pauvres personnes, mortes de la manière la plus horrible qui soit, n’ont eu que ce qu’elles méritaient. Et en filigrane,il avertit les autres migrants qu’ils connaîtront le même sort que celui vécu par les morts de Melilla vendredi dernier, comme il donne un blanc- seing aux services de sécurité marocains pour tuer dans l’impunité la plus totale, avec la couverture de Madrid et du gouvernement espagnol.
Nous sommes en plein délire! Rabat-Madrid n’est plus une alliance, mais un axe du mal. Mais comment l’Espagne est tombée aussi bas?! Comment Sanchez et son ministre Albarez ont fait de ce pays libre et démocratique l’affilié d’un régime honni qui commet les pires crimes contre le peuple sahraoui, contre le peuple marocain même, et aujourd’hui contre les Africains ?! Jusqu’où peut aller le cynisme du sieur Sanchez et jusqu’où il va traîner l’Espagne dans la boue et le sang de milliers d’innocents Marocains, Sahraouis et Africains ?!
Que Sanchez veuille couvrir son ami le roi, c’est leur petite cuisine de gouvernants complices dans le mal, mais ce qui s’est passé à Melilla et le massacre de pauvres innocents ne doit pas passer comme un fait divers. Une enquête sérieuse et indépendante doit être ouverte et toute la lumière doit être faite sur ce crime abject et d’un autre temps. Les Marocains doivent répondre de leur crime et il faut remonter la hiérarchie des ordres jusqu’au plus haut, et si l’Espagne et des membres du gouvernement Sanchez savaient ou ont cautionné ou encouragé une telle boucherie, ils doivent eux aussi répondre de leurs actes. Ce crime ne peut pas rester impuni.
Par Abdelmadjid Blidi