lundi , 18 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Tissemsilt</span>:<br><span style='color:red;'>Un foyer au profit des travailleurs de l’Education</span>
© Ouest Tribune

Tissemsilt:
Un foyer au profit des travailleurs de l’Education

L’actuelle commission des œuvres sociales du personnel de l’Education de la wilaya de Tissemsilt, compte faire profiter toute personne appartenant à la famille de l’Education de diverses prestations.

La commission des œuvres sociales des travailleurs de l’Education nationale de la wilaya de Tissemsilt, vient d’être dotée d’un foyer de l’enseignant en marge de la rencontre régionale des gestionnaires et comptables des coopératives de consommations de l’Education nationale, réalisée au niveau du siège de la direction de l’Education de Tissemsilt, au profit des travailleurs de l’Education nationale, dans le cadre des œuvres sociales.
«C’est le fruit de la réforme opérée dans le secteur de l’Education. L’inauguration de ce foyer doté d’une cafétéria, s’est déroulée en présence de Madame Imane Settouti, directrice de l’Education de la wilaya de Tissemsilt et du 1er Vice-président de la Commission nationale des œuvres sociale des travailleurs de l’Education Nationale, Mr Nadjib Zerargui, ainsi que du chef de département des projets et investissements à la CNOSTE, du chef de département des coopératives de consommation à la CNOSTE, de Dokbadj Aissa, Inspecteur général de l’Education Nationale et de Benkhaoula Khedidji, inspecteur des Finances de l’Education Nationale et des gestionnaires et comptables des coopératives de consommations de 11 wilayas de l’Ouest du pays et des syndicats de l’Education ainsi que des représentants des commissions de gestion des œuvres sociales de plusieurs wilayas. L’inauguration de ce foyer de l’enseignant, aujourd’hui, est un rêve qui s’est concrétisé», a indiqué pour sa part, H’mida Hella, président de la commission de wilaya des œuvres sociales des travailleurs de l’Education.
L’inauguration de ce foyer, qui profitera faut-il le souligner, à toute la famille éducative au niveau de wilaya n’est qu’un début, affirmera M. Hella. «Nous avons plusieurs autres projets à réaliser avec l’argent des œuvres sociales au bénéfice des travailleurs de l’Education et de leur famille. C’est fini l’esprit de rente. Nos principes dans la gestion des œuvres sociales sont l’équité, la solidarité et la transparence a-t-on indiqué. Parmi les projets soumis à la commission nationale de la gestion des œuvres sociales par la commission de wilaya, notre interlocuteur citera «l’équipement d’un centre médical social au chef-lieu de wilaya». Notons par ailleurs, que des conventions ont été déjà signées par la commission de wilaya des œuvres sociales avec des cliniques privées pour la prise en charge médicale  des travailleurs de l’Education. «Ces conventions permettront aux travailleurs de l’Education de se soigner à des prix moins prohibitifs» a-t-on expliqué.
Mohamed Achraf