samedi , 24 juillet 2021

Un «match» pour l’essai des installations

Un match amical opposant la sélection algérienne des joueurs locaux (A’) à la sélection de football du Liberia se déroule en principe ce jeudi sur la pelouse du tout nouveau stade olympique d’Oran. On avait initialement annoncé que l’équipe d’Algérie A’ allait affronter en amical le Burundi, mais c’est finalement le Libéria qui rencontrera l’équipe des joueurs locaux lors d’une rencontre qui fera office d’inauguration pour le nouveau stade d’Oran. Les services de la wilaya ont annoncé mardi que les joueurs du Libéria, hôtes de la capitale de l’ouest, ont rejoint Oran en provenance de la Tunisie où ils venaient d’effectuer un stage pour préparer les éliminatoires de la Coupe du monde de 2022 . Au cours de son séjour tunisien, l’équipe libérienne, éliminée dès le tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe d’Afrique, avait disputé deux rencontres amicales soldées par une victoire contre la Libye et une défaite face à la Mauritanie. On note enfin que l’entraîneur national, Belmadi et le Ministre des sports seront, selon plusieurs sources, présents lors de cette rencontre amicale servant surtout à confirmer l’achèvement des travaux du nouveau stade et la livraison de l’infrastructure après presque une décennie d’attente. Sans vouloir dévaloriser les joueurs libériens qui, au contraire devraient être applaudis et remerciés pour leur présence à ce premier match international au nouveau stade d’Oran, on ne peut que partager le sentiment de déception, voire de frustration, exprimé par le public oranais qui s’attendait à un bien plus grand spectacle devant marquer l’inauguration du nouveau stade. Il fut un temps ou certains, même parmi les officiels, avaient évoqué une rencontre Algérie-France. Puis Algérie-Espagne. L’équipe nationale algérienne, championne d’Afrique, était en tout l’acteur principal incontournable attendu par tous les fans du football à Oran. C’est à l’issue d’une récente visite d’inspection des lieux effectuée par une délégation du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) et de la FAF qu’il a été annoncé que le stade d’Oran était en mesure d’accueillir une première rencontre de football. Le représentant du MJS avait notamment indiqué que « l’essentiel des équipements du stade, tels que le terrain et les vestiaires sont fin prêts. Quelques retouches manquent encore pour que le stade soit livré avant la date de l’éventuel match amical que la sélection A’ devrait jouer dans ce stade…». Ce qui a ouvert la porte à des spéculations, certes hasardeuses, sur l’achèvement des travaux de finition et l’homologation des essais technique en cours d’achèvement pour les différents réseaux, dont l’éclairage du stade,les systèmes d’alarmes et anti-incendie, et la pose d’une piste d’athlétisme à ce jour en cours d’achèvement… fatalement, les «mauvaises langues» locales ne se sont pas privées de dénoncer les retards et les improvisations qui pénalisent même la cérémonie d’inauguration réduite selon eux à un très modeste «match d’essai» de la pelouse et des installations.
Par S.Benali