dimanche , 14 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Chlef</span>:<br><span style='color:red;'>Un plan d’urgence pour la relance de l’activité du port de Ténès en partenariat avec le groupe Gica</span>

Chlef:
Un plan d’urgence pour la relance de l’activité du port de Ténès en partenariat avec le groupe Gica

Le ministre des Transports, Abdellah Moundji a présidé une réunion consacrée à la mise en place d’un plan d’urgence pour la relance de l’activité du port de Ténès en partenariat avec le groupe industriel des ciments d’Algérie (Gica), a indiqué un communiqué du ministère.

La réunion s’est déroulée, mardi au siège du ministère des Transports, en présence de cadres du ministère, de représentants des ministères de l’Industrie et de l’Energie et des mines, ainsi que du directeur général du groupe des Services portuaires (Serport), du président directeur général du port de Ténès, et du représentant du groupe Gica, ajoute la même source. Le plan d’urgence en question tend à relancer l’activité au niveau du port de Ténès qui enregistre un faible mouvement de circulation des marchandises, et ce en partenariat avec le groupe Gica, l’objectif étant de réhabiliter cette structure et de l’équiper pour l’exportation du ciment vers les différents marchés mondiaux. A ce propos, M. Moundji a appelé à accélérer la mise en £uvre de ce plan, à travers la mobilisation de tous les moyens techniques et opérationnels en vue d’optimiser les capacités du port et de prendre en charge l’exportation du ciment, en partenariat avec le groupe Gica, comme première étape pour relancer l’activité du port.
Le ministre a souligné l’importance de s’orienter vers un programme d’investissement pour réhabiliter le port de Ténès avec ses différentes infrastructures et équipements en vue de créer une plate-forme d’exportation du ciment répondant aux demandes des opérateurs économiques activant dans ce domaine, ajoute le communiqué. «La spécialisation des ports commerciaux est désormais un impératif qui doit se faire de manière étudiée, en fonction des spécificités de chaque région, ses capacités minières et son tissu industriel, et en tenant compte de tous les volets relatifs à la logistique et à la rentabilité économique.
La réunion s’inscrit dans le cadre de «la contribution du secteur des Transports à la stratégie tracée pour la promotion des exportations hors hydrocarbures, et conformément aux instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune visant à créer un équilibre dans l’activité commerciale des ports», selon le communiqué.