lundi , 28 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Accusé d’escroquerie</span>:<br><span style='color:red;'>Un promoteur immobilier devant le juge d’instruction</span>

Accusé d’escroquerie:
Un promoteur immobilier devant le juge d’instruction

L’homme d’affaire et promoteur immobilier M.S, propriétaire de promotions immobilières à Ain Türck et à Belgaïd, a été présenté, hier, devant le juge d’instruction au niveau de la 7ème chambre près le tribunal correctionnel d’Oran de la cité Djamel pour répondre des chefs d’accusation d’escroquerie.

Cette présentation fait suite à une enquête diligentée par la Police d’Oran suite à des plaintes de victimes. Une quinzaine de bénéficiaires de logements ont été auditionnés ainsi par le juge instructeur. Il s’est avéré que les victimes avaient versé et complété les montants de leurs logements non encore finis, il y a plus de 9 ans. Il s’agit de la promotion immobilière de type «promotionnel» de Belgaïd. Le mis en cause aurait vendu 105 logements à plus de 200 personnes. L’enquête préliminaire menée par les services de police d’Oran a révélé ainsi, que le Promoteur a vendu même des appartements saisis par la CNEP en contrepartie d’un crédit non réglé. Le préjudice serait estimé à plus de 60 milliards. Les victimes accusent leur promoteur d’escroquerie et du non respect de délais. Ils réclamaient hier leurs appartements ou le remboursement. À l’heure où nous mettons sous presse, l’instruction se poursuivait toujours.
Fériel.B