samedi , 2 juillet 2022
<span style='text-decoration: underline;'>THÉÂTRE, MUSIQUE, CINÉMA, ARTS PLASTIQUES ET DANSE</span>:<br><span style='color:red;'>Un riche programme culturel et artistique pour accompagner les JM d’Oran</span>

THÉÂTRE, MUSIQUE, CINÉMA, ARTS PLASTIQUES ET DANSE:
Un riche programme culturel et artistique pour accompagner les JM d’Oran

Théâtre, musique, cinéma, arts plastiques et danse sont annoncés sur l’agenda culturel de la ville d’Oran dans le cadre d’un riche programme d’accompagnement des Jeux méditerranéen prévus du 25 juin au 6 juillet à El Bahia, annonce le ministère de la Culture et des Arts.

En marge de ce grand rendezvous sportif, le public aura à découvrir des éditions particulières du Festival de la musique raï et celui de la musique oranaise, à renouer avec le théâtre de rue et la danse populaire, à reprendre le chemins des salles de cinéma ou encore celui des musées de la ville. du 26 au 30 juin, le Théâtre de verdure Hasni-Chekroun vibrera au rythme du raï, cette musique native de la région et aujourd’hui connue dans le monde, où il sera rendu des hommages appuyés à de grands noms de ce genre et où se produiront Zahouania, Yasmine Ammari, Houari Ben Chennat, ou encore Hakim Salhi. Non loin de là, au théâtre régional d’Oran Abdelkader- Alloula (TRO), la chanson oranaise sera à l’honneur du 26 au 28 juin avant que le 4e Art ne reprenne possession des lieux à la faveur des premières Journées du théâtre méditérranéen (du 25 juin au 5 juillet) avec des représentation algériennes, italiennes, tunisiennes, égyptienne et françaises. Le TRO propose également un très riche programme de théâtre de rue qui prévoit une trentaine de représentation dans les places publiques du 25 au 28 juin. Le Festival international de la danse populaire, prévu du 30 juin au 5 juillet verra lui aussi une forte participation algérienne de différentes régions du pays en plus d’invités en provenance de pays comme l’Italie, la Turquie, la Serbie, le Monténégro, ou encore la Syrie Du côté du 7e Art, la salle Saâda et la cinémathèque d’Oran proposeront du 23 juin au 7 juillet une sélection de films algériens dont «La vie d’après» de Anis Djaâd, «Chroniques de mon village » de Karim Traïdia, «L’étoile d’Alger » de Rachid Benhadj, «La voix des anges» de Kamel Laïche, «Abou Leila» de Amine Sidi Boumediene ou encore «Héliopolis» de Djaafer Gacem. Une sélection de productions plus anciennes restaurées et numérisées sera également proposée au public. Le musée national Ahmed-Zabana abrite pour sa part une exposition sur l’Algérie dans la préhistoire et les dernières découvertes archéologiques, alors que les cimaises du musée d’art moderne et contemporain accueille l’exposition «O-Rond» sur l’architecture de la ville d’Oran et une autre sur «Le sport, l’art et les artistes». La capitale de l’Ouest verra également l’organisation d’un salon national du livre et d’une résidence de création dédiée au Street Art. De nombreux autres spectacle, généralement des concerts de musique, sont également programmé dans d’autres établissement comme la maison de la culture de la ville, alors qu’un programme spécial d’exposition, projections et animation musicale a été élaboré pour le village méditerranéen.