mercredi , 5 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Aïd El Adha à Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Une ambiance morose</span>
© OT / Adda

Aïd El Adha à Oran:
Une ambiance morose

Cette année, l’ambiance de l’Aïd –El-Adha ne semble pas connaître comme de coutume, une grande activité mais on constate tout de même que l’Aïd El-Kebir se prépare.

Rien qu’à voir les petits métiers qui apparaissent en cette veille de l’Aïd entre les aiguiseurs de couteaux, les vendeurs de paille, de charbon, les vendeurs de couteaux.
Mais les endroits pour la vente de moutons sont restreints et de ce fait, la cherté du mouton fait fuir les gens qui se rabattent sur les boucheries pour acheter de la viande au kilo afin de faire la fête tout en limitant les dépenses. Ainsi, le coronavirus a complètement désorganisé les coutumes du train-train et l’ambiance des préparatifs a laissé place à l’inquiétude et les précautions pour parer à ce virus invisible et le nombre de morts tous les jours donne à réfléchir sur sa réalité dans le pays et la lutte que mènent les pouvoirs publics face à ce virus.