dimanche , 28 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Gestion de l’APC d’Aïn El Türck</span>:<br><span style='color:red;'>Une commission d’enquête épluche les dossiers</span>
© Ouest Tribune

Gestion de l’APC d’Aïn El Türck:
Une commission d’enquête épluche les dossiers

Le mandat de l’actuelle assemblée communale d’Aïn El Türck qui tire à sa fin, est, l’on moins que l’on puisse dire, des plus houleux, avec cette dissension qui oppose le maire et une poignée de ses partisans à un groupe d’élus réfractaires dont une majorité est issue de sa propre formation politique, laquelle dissension s’est soldée par l’envoi, il y a quelques jours, d’une commission d’enquête.

Selon nos informations, cette commission épluche certains dossiers, afférents à la gestion de l’APC, depuis longtemps, objet d’une vive contestation de la part des élus opposants au maire.
A l’heure où nous mettons sous presse, l’enquête n’a pas encore rendu ses conclusions, bien que certaines indiscrétions, laissent penser que maire et ses partisans seront loin d’être inquiétés.
Parmi les dossiers qu’épluchent les membres de la commission d’enquête, il y a celui relatif à l’exécution des décisions de la démolition des constructions et autres extensions illicites, les locaux commerciaux destinés aux jeunes chômeurs, l’exploitation du nouveau marché de proximité, entre autres et apparemment, celui du non-reversement des salaires des élus depuis 6 mois. Ces dossiers, excepté celui des indemnités des élus, remontant à l’ère du précédent mandat communal et hérités par l’actuelle APC, n’ont pas tous été résolus favorablement dans la mesure où ils seraient entachés d’irrégularités, à l’instar des locaux commerciaux et des box du marché de proximité. Le travail de la commission d’enquête qui devra finaliser son rapport dans les jours qui viennent, est pour le moment axé sur ces chapitres pour pouvoir déterminer, avec minutie, la responsabilité des uns et des autres dans ces contentieux.
Karim.B