mercredi , 25 novembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Elle s’est déroulée à Boumerdès</span>:<br><span style='color:red;'>Une manœuvre de simulation pratique d’un tremblement de terre de 6.8 sur l’échelle de Richter</span>

Elle s’est déroulée à Boumerdès:
Une manœuvre de simulation pratique d’un tremblement de terre de 6.8 sur l’échelle de Richter

La Direction Générale de la Protection Civile a organisé hier, une manœuvre de simulation pratique d’un tremblement de terre d’une magnitude de 6.8 sur l’échelle de Richter dont l’épicentre est situé à 08 KM au nord de la commune de Boumerdès.

En effet, cette manœuvre rentre dans le cadre de l’exécution du programme opérationnel annuel pour la réduction des risques majeurs en particulier le risque sismique.
Le principe de cette simulation, indique la DGPC dans un communiqué, occasionnant des pertes en vies humaines et des dommages importants sur le Tissu urbain, infrastructures et les habitations, zone fortement touchée les communes de Boumerdès et Zemmouri avec une rupture totale des réseaux de télécommunications. L’exercice de grande envergure a vu la participation au total de 629 éléments, dont 489 éléments de la protection civile tout grade confondu constitués essentiellement des équipes des détachements de sauvetage-déblaiement, équipe cynotechnique, équipe grimpe de l’unité nationale d’instruction et d’intervention Dar el Beida et aussi des détachements de renfort aux premières interventions des wilayas de Boumerdès, Médéa et Bouira. Il s’agit également de 140 participants présentant les organes de communication et information tel que l’agence Spatiale Algérienne, Algérie Télécom Satellite, Agence Nationale des Fréquences ,ATM Mobilis ,Algérie Télécom, OTA et Ooredoo.
L’objectif principal recherché à travers cet exercice de simulation, indique-on, est de «tester la continuité du fonctionnement des services de télécommunication, notamment au niveau des postes de commandement et au profit de la population aussi permettra au service de la protection civile d’évaluer l’efficacité du dispositif de secours mis en place sur le plan opérationnel, gestion et module communication selon les points ci dessous». Il s’agit aussi de tester le fonctionnement des différents niveaux de la chaîne de commandement et de vérifier la couverture et l’organisation des transmissions. Le test de la coordination avec le module Télécom en cas de rupture des réseaux de télécommunication, le test de l’interopérabilité des détachements de renfort et le test des techniques opérationnelles de sauvetage – déblaiement, sont également parmi les objectifs de la DGPC.
Ceci, permettra également aux acteurs des services de télécommunication de vérifier dans des conditions proches du réel. Il s’agit d’assurer la continuité des services télécom, tester le déploiement des équipements redondants de télécom et tester la coordination entres les différents opérateurs. Tester l’itinérance des réseaux des différents opérateurs.
14 décès et 350 blessés en 48 heures
Par ailleurs, les éléments de la protection civile ont enregistré 359 blessés et 9 personnes décédées dans des accidents de la circulation à travers les différentes wilayas du pays. Ainsi, les blessés ont été pris en charge sur les lieux, puis évacués vers les établissements de santé locale.
Aussi, les éléments de la protection civile de la wilaya de Blida ont intervenu pour l’évacuation vers l’hôpital de Boufarik, de 5 personnes membres de la même famille âgées respectivement de 34 ans, 32 ans, 8 ans, 5 ans et 3 mois décédées asphyxiées par le monoxyde de carbone Co émanant d’un chauffe eau au lieu dit cité Sidi Aaid commune de Boufarik.
Les unités de la protection civile ont enregistré 5126 interventions, dans les différents types d’interventions pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuation sanitaire, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité et ainsi les opérations de sensibilisations et de désinfections relatives au Covid-19. Concernant les activités de lutte contre la propagation du coronavirus Covid-19, les unités de la protection civile ont effectué durant la même période, 47 opérations de sensibilisation à travers 9 wilayas (34 communes), portant sur la pandémie Covid-19, rappelons les citoyens sur la nécessité du respect le confinement ainsi que les règles de la distanciation physique, aussi nos unités ont effectué 100 opérations de désinfections générales à travers 15 wilayas (49 communes) ont été ciblées, ces opérations ont touché l’ensemble des infrastructures et édifices publiques et privés, quartiers et ruelles, où la DGPC a mobilisé pour les deux opérations 275 agents de la protection civile tout Grade confondu, 46 ambulances et 48 engins,

Noreddine Oumessaoud