mardi , 19 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Plus de 10 millions d’élèves ont rejoint leurs établissements</span>:<br><span style='color:red;'>Une rentrée scolaire réussie</span>

Plus de 10 millions d’élèves ont rejoint leurs établissements:
Une rentrée scolaire réussie

Cette rentrée qui s’est déroulée, dans les wilayas de l’est, sous une pluie battante aura confirmé l’engouement encore intact des élèves et un sens de l’organisation parfait, ainsi qu’une présence des parents d’élèves, toujours aussi près de leurs enfants.

Plus de 10 millions d’élèves des trois cycles de l’enseignement ont rejoint, hier, matin leurs classes. Première précaution prise par l’administration, les enseignants, les élèves eux-mêmes et leurs parents, a concerné le protocole sanitaire que tout un chacun était tenu de respecter. Cette donne sanitaire qui persiste pour la deuxième année consécutive n’a pas gâché la joie des retrouvailles pour de nombreux écoliers. Le ministre de l’Education nationale,
Abdelhakim Belabed, qui a donné le coup d’envoi officiel à partir de l’école primaire «Abraz Mohamed» dans la commune de Mohammadia (Alger), a bien entendu souligné l’importance du respect de la distanciation physique, en sus du port du masque au sein des établissements scolaire.
Les élèves du monde entier sont soumis à cette règle. Faut-il rappeler à ce propos que la rentrée scolaire, prévu initialement le 7 septembre dernier a été reculé en raison justement d’un pic épidémique qui a obligé le gouvernement à décréter un confinement partiel dans de nombreuses wilayas du pays. Il y a lieu de relever que cette année, la tutelle a pris des mesures exceptionnelles, dont l’adaptation des schémas pédagogiques de manière à assurer l’enseignement des matières essentielles en présentiel. Le défi n’est pas du tout aisé à relever et l’insistance du ministre quant au respect du protocole sanitaire témoigne de l’urgence du moment.
Au plan symbolique, l’ouverture de cette année scolaire s’est faite sous le signe de la solidarité.
En effet, toutes les écoles du pays ont donné le même cours inaugural qui a abordé la sensibilisation aux catastrophes naturelles par l’inculcation aux élèves des moyens d’y faire face. Il s’inspire des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a tenu à ce qu’il porte sur les catastrophes naturelles et la cohésion nationale qui caractérise le peuple algérien dans les épreuves.
S’agissant des établissements scolaires devant être réceptionnés cette rentrée, le directeur des infrastructures et des équipements au ministère de l’Education nationale, Abdelkrim Dib, a révélé que le secteur réceptionnera 473 nouveaux établissements scolaires, dont 303 écoles primaires, 73 lycées et 97 CEM. Concernant les structures d’appoint, un total de 587 cantines et deux pensionnats devront être réceptionnés dans le cycle primaire, tandis que le cycle moyen devra bénéficier de 45.000 demi-pensionnats et de 6 nouveaux pensionnats. L’enseignement secondaire à travers le territoire national devra être doté de 39 demi-pensionnats et 7 pensionnats.
Concernant la sécurisation de cette rentrée, le commandement de la Gendarmerie nationale a indiqué avoir pris les mesures nécessaires pour sécuriser le périmètre des tous les établissements scolaires (crèches, écoles primaires, CEM, lycées, universités et cités universitaires), en élaborant un plan sécuritaire préventif spécial, en coordination avec les autorités concernées. Les services de la direction générale se la sûreté nationale ont mis en place, au niveau de toutes les zones urbaines du pays, un important dispositif sécuritaire de policiers, tous grades confondus, pour sécuriser la rentrée scolaire dans toutes les villes de la République.
Ainsi, cette rentrée qui s’est déroulée, dans les wilayas de l’est, sous une pluie battante aura confirmé l’engouement encore intact des élèves et un sens de l’organisation parfait, ainsi qu’une présence des parents d’élèves, toujours aussi près de leurs enfants. La rentrée scolaire 2021/2022 est une réussite.
Yahia Bourit

Répondre