vendredi , 18 juin 2021
<span style='text-decoration: underline;'>CÉLÉBRATION DE YENNAYER À MOSTAGANEM</span>:<br><span style='color:red;'>Une tradition bien ancrée dans la mémoire des Mostaganemois</span>

CÉLÉBRATION DE YENNAYER À MOSTAGANEM:
Une tradition bien ancrée dans la mémoire des Mostaganemois

Dans l’après midi de lundi dernier, le wali accompa gné du P/APW, du SG de la wilaya, des membres de la commission de sécurité de la wilaya, des directeurs de la culture, de l’Education, et de la jeunesse et des sports, de certains président d’APC ainsi que de membres du mouvement associatif, a donné le coup d’envoi des festivités marquant la célébration du nouvel an amazigh 2971.

Ainsi, à la maison de la culture «Abderrahmane Kaki», le wali a inauguré et visité une exposition de produits artisanaux (poterie, robes pour femmes, ornements, gâteaux, etc….). Même des tableaux montrant des sites historiques à Mostaganem et sa région étaient exposés. Des femmes et des jeunes se trouvant dans chaque stand ont fourni des explications sur les produits exposés et constituent leurs œuvres. La direction de wilaya de l’artisanat et des métiers a organisé ladite exposition. Le wali a déclaré qu’il avait instruit les chefs de daïras et les présidents d’APC d’aider et d’accompagner les jeunes artisans pour favoriser leurs créativités. L’Etat a les moyens, selon le wali. Ensuite, dans la grande salle de la maison de la culture, où avaient pris place des dizaines d’élève (fille et garçons) de la République arabe sahraouie, fréquentant tant des CEM et lycées dans la wilaya de Mostaganem, le wali et la délégation qui l’accompagnait les avait rejoints. Ainsi, en cette circonstance, le directeur de wilaya de la culture a pris la parole pour mettre en exergue brièvement l’historique de yennayer, tradition ancestrale, ses valeurs et sa dimension actuelle en tant que socle de l’unité et de la cohésion nationales. L’orateur précisera que yennayer qui intervient le douze janvier fait puiser la force et l’amour des Algériens de la terre nourricière. A l’issue, trente cinq garçons et vingt neuf filles de la république arabe sahraouie qui sont des élèves de CEM et lycée implantés dans la wilaya de Mostaganem ont été gratifiés chacun d’un trousseau offert par le wali. Khalaheina Abdellah, représentant des étudiants sahraouis en Algérie a assisté à la cérémonie de remise de trousseau et a même prononcé un discours, voir ci-dessus
Charef.N