mercredi , 5 août 2020

:
Unis pour vaincre

Les cas de contamination continuent d’augmenter en Algérie et ne descendent plus en dessous des 400 par jour. Une situation qui a de quoi inquiéter autant la communauté scientifique que les pouvoirs publics. Ces derniers multiplient les décisions et les mesures pour pouvoir contenir la situation. Car le plus grand danger en face de tels développement c’est de voir la situation échapper à tout contrôle.
Mais force est de reconnaître que l’on est bien loin de tout cela et que la situation reste toujours sous contrôle, contrairement à ce que veulent nous faire croire certaines parties. Car, et il faut bien le dire, certains veulent donner une contenance politique à ce qui est avant tout un problème sanitaire, qui de surcroît n’est pas propre à l’Algérie, mais qui est un dénominateur commun entre tous les pays de la planète.
Cette tendance à vouloir politiser et exploiter honteusement une situation pandémique en hausse partout dans le monde, faut-il encore le rappeler, est un jeu dangereux qui profite d’un moment délicat et particulier par lequel passe la nation. Les Algériens ont besoin aujourd’hui de conjuguer leurs efforts pour faire face à la situation et non de tomber dans de bas calculs politiciens très malvenus en ces temps de pandémie.
Certes, il existe des défaillances dans la lutte contre ce virus, et le président de la République n’a pas manqué de le souligner lors de la réunion de jeudi dernier consacré au sujet où il avait souligné que l’objectif de cette réunion «était de cerner les lacunes enregistrées en termes de distribution des équipements médicaux et d’actes de consultation et de dépistage, et d’en situer les responsabilités pour prendre les mesures urgentes afin de pallier à ces dysfonctionnements et rassurer ainsi le citoyen.»
Certes l’heure est grave, et il ne s’agit nullement ici de minimiser la crise sanitaire à laquelle fait face l’Algérie, mais de là à tomber dans l’alarmisme orchestré bien à dessein, il y’a un pas à ne pas franchir. Il s’agit au contraire de garder la tête froide et de pallier aux insuffisances constatées ici et là, et surtout de ne pas tomber dans la manipulation de bas étage pour créer le doute, la panique et la suspicion au sein des citoyens. C’est ensemble que nous vaincrons ce maudit virus, en mobilisant tous les moyens nécessaires, en faisant preuve de plus d’organisation et en observant un strict respect des gestes barrières. Et sûrement pas en semant le trouble, comme tentent de le faire certains qui nagent dans les eaux troubles et veulent profiter de cette conjoncture difficile par laquelle passe la nation et ce pour des objectifs qui ne les honorent nullement.
Par Abdelmadjid Blidi