dimanche , 7 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Un projet sera lancé prochainement</span>:<br><span style='color:red;'>Vers la création d’eco-quartiers</span>

Un projet sera lancé prochainement:
Vers la création d’eco-quartiers

Dans l’objectif de la création pour la première fois en Algérie d’eco-quartiers, un nouveau projet sera lancé prochainement par la direction de l’environnement de la wilaya d’Oran, il s’agit du concept «le jardinier bénévole ». Cette nouvelle initiative vise à encourager les citoyens à adhérer à une nouvelle méthode de gestion de leurs quartiers en coordination avec le mouvement associatif grâce au renforcement des opérations de plantation d’arbres et de tri-sélectif des déchets.

Une séance de travail a été organisée dans ce cadre la semaine dernière avec les différents intervenants pour mettre en place une feuille de route de ce projet à Oran. Selon les explications de la directrice de l’environnement Dahou Samira, «Le citoyen a un rôle très important dans l’entretien de son propre quartier, grâce à des initiatives de plantations d’arbres fruitiers et de tri-sélectif», dira t-elle. Le citoyen ne pourra plus rester les bras croisés et laisser des espaces vides dans son quartier. Une simple idée qui peut transformer en un travail de solidarité entre les habitants pour aboutir à des véritables actions sur le terrain. «L’implication des citoyens est primordiale, ils peuvent unir leurs efforts une fois par semaine pour planter des arbres ou entretenir des espaces et assurer leurs hygiène.
Ce projet pourra également permettre la création des postes d’emploi au profit des jeunes qui peuvent intervenir pour l’entretien des espaces verts dans les quartiers. Notons qu’un écoquartier est un quartier urbain à caractéristiques écologiques modernes. Ce néologisme désigne un type de planification urbaine qui vise à associer la maîtrise des ressources nécessaires à la population et aux activités de production économiques, à la maîtrise des déchets qu’ils produisent. Il comprend une fourniture locale de l’énergie ainsi qu’un retraitement des déchets sur leur aire de production, compte tenu des techniques et des circuits courts de recyclage et de distribution connus respectant les réglementations en vigueur. C’est une unité d’aménagement qui produit accessoirement une unité culturelle. Cette caractéristique de maîtrise dépend généralement d’une implication des habitants. Par ailleurs, ce projet est scindé en deux volets.
Si le premier concerne les quartiers, le deuxième concerne les établissements scolaires. «On vise à arrêter un planning avec la direction de l’éducation de la wilaya, pour encourager les élèves des écoles à planter durant une heure chaque semaine des arbres fruitiers à l’intérieur des écoles et leurs environs, dans l’objectif d’incruster aux élèves une culture environnementale », dira la directrice de l’environnement. Notons que la chambre de commerce de l’Oranie a proposé le financement de l’achat des arbres fruitiers et de l’outillage de jardinage pour ces écoles pour réussir ce projet sur le terrain.
Fethi Mohamed