jeudi , 25 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Mostaganem </span>:<br><span style='color:red;'>Zaâlane donne le signal de la reprise des travaux du tramway par COSIDER</span>
© D.R

Mostaganem :
Zaâlane donne le signal de la reprise des travaux du tramway par COSIDER

C’est en présence du wali du P/APW, des autorités civiles et militaires, de sénateurs, de députés, du maire, du président directeur général de l’entreprise nationale COSIDER et des directeurs de ses deux filiales de «travaux publics et ouvrages» ainsi que des gestionnaires de trois entreprises privées sous-traitantes et d’ingénieurs, que le ministre des travaux publics et des transports, Zaâlane Abdelghani, a donné avant-hier jeudi, le signal de la reprise effective des travaux du tramway à Mostaganem.

Dans son intervention, le ministre rappellera que l’installation de tramway dans les grandes villes du pays, inscrite dans le programme du président de la République, répond d’abord à une demande sociale et tend à donner plus de valeurs aux grands centres urbains et même du point de vue du sens économique.
Le tramway est un moyen de locomotion écologique sain, et permet d’ajouter à la ville une belle vision esthétique de par les aménagements que susciteront les vingt quatre stations qui seront implantées le long du parcours du tramway s’étendant sur quatorze kilomètres deux mètres, comprenant trois tronçons dira le ministre. Celui-ci, rappellera qu’à Sidi Bel abbés et Ouargla, les travaux de tramway ont commencé comme ceux de Mostaganem en septembre 2013, ont été achevés à temps et le tramway est mis en service depuis quelques mois, mais dans la capitale du Dahra, l’entreprise espagnole chargée des travaux de réalisation du tramway, a fait faillite et s’est retirée depuis plus de sept mois. Ainsi, les travaux à l’abandon, ont causé d’énormes désagréments aux piétons et automobilistes. Même les commerces situés le long du parcours du tramway, ont perdu beaucoup de leurs activités. Certains ont fermé les travaux qui ont repris par les filiales «Travaux publics et ouvrages» de COSIDER, trois entreprises privées spécialisées et ALSTOM, une entreprise spécialisée dans le système du tramway, connaîtront une vitesse de croisière dans un mois et demi, selon le ministre et les directeurs concernés. Dix huit rames sur vingt cinq sont déjà fabriquées à Annaba.
Et dans un an, les travaux seront achevés et le tramway mis en service. Auparavant, le ministre a visité le chantier de réalisation d’une trémie de longueur de près de quatre cents mètres, à proximité de la gare routière, sur la route nationale 23. Le taux d’avancement des travaux est à 55%. La mise en service de cette trémie est prévue en juin 2018. Ensuite, le ministre visitera le chantier de réalisation du projet de la pénétrante autoroutière reliant Mostaganem à l’autoroute Est-ouest à El Hamadna (Relizane). Cette pénétrante d’une longueur de soixante et un kilomètres (trente trois km dans la wilaya de Mostaganem et vingt huit dans celle de Relizane dont les travaux de réalisation ont débuté en 2014, entrera en service dans un an. Elle renforcera l’activité économique de la wilaya qui possède d’énormes potentialités agricoles, touristiques, un tissu industriel en plein développement, deux ports de pêche et un port commercial dont l’extension et la modernisation sont en cours d’étude dira le ministre. L’aérodrome de Sayada où des travaux d’aménagement et d’extension des pistes sont en cours, a été visité par le ministre.
La piste principale sera de deux mille deux cents mètres linaires et la piste secondaire de sept cents mètres. Cet ancien aéroclub qui date des années 1940, sera dans un an un aérodrome qui recevra de gros avions et servira aussi de taxiway. Deux milliards de dinars sont consacrés auxdits travaux. L’étude a coûté vingt millions de dinars. Le ministre a également visité la trémie à hauteur du siège de l’OPGI, route de Mazagran, conçue pour faciliter la circulation du tramway et des automobiles. Ensuite, le ministre a visité la gare maritime d’où transitent les voyageurs en partance pour Valence (Espagne) ou en provenance de ce pays. Une présentation de l’étude du troisième bassin dans le port, a été faite au ministre. Celui-ci, dira que c’est une nécessité d’accroître les capacités du port de Mostaganem, de le moderniser afin qu’il puisse jouer avec celui d’Oran, un rôle très dynamique dans l’activité économique des wilayas de l’ouest du pays.
Et pour ne pas oublier, indiquons, que le ministre a instruit le wali de suivre de très près les travaux de réalisation du tramway et de tenir chaque semaine, avec les responsables concernés, une réunion pour évaluer les travaux effectués et de trouver une solution au problème qui pourrait surgir. Et chaque fin de mois, le président Directeur Général du métro d’Alger, maître d’ouvrage, viendra à Mostaganem pour s’enquérir de visu de l’avancement des travaux et tenir une réunion avec le wali et les responsables concernés. Signalons, qu’à chaque visite de chantier, le ministre a exhorté les dirigeants et les travailleurs à redoubler d’efforts pour achever les projets dans les délais impartis, tout en effectuant un travail de qualité.

Charef.N