mercredi , 22 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Liga espagnole | 17ème journée | Real Madrid-Barcelone 0-3</span>:<br><span style='color:red;'>Zidane et Benzema dézingués par la presse madrilène</span>
© D.R

Liga espagnole | 17ème journée | Real Madrid-Barcelone 0-3:
Zidane et Benzema dézingués par la presse madrilène

La presse sportive madrilène n’a pas été tendre dimanche avec le Real Madrid, malmené samedi dans son antre du Santiago-Bernabeu par le FC Barcelone (0-3) en match comptant pour la 17e journée du championnat d’Espagne de football. L’entraîneur Zinédine Zidane et l’attaquant Karim Benzema, complétement à côté de la plaque, n’ont pas été épargnés.

«Zidane au coin», titre ainsi Marca dans sa Une du jour, laissant entendre que le Français doit réfléchir à sa façon de gérer l’équipe et à sa tactique. «Le Barça fait danser un Real Madrid méconnaissable, victime d’erreurs tactiques», poursuit Marca. «L’artisan d’un 2017 inoubliable a naufragé contre le Barça de Valverde, interventionniste dans son schéma à travers de Paulinho. Le Français a voulu neutraliser Messi. Est-ce que ça a fonctionné ? Clairement pas», estime le quotidien sportif. «Pourquoi Zidane voudrait des recrues s’il ne va rien changer ? Pourquoi il voudrait des recrues s’il laisse Ceballos, Llorente et Vallejo en dehors des groupes ? Pourquoi il voudrait des recrues si ce sont toujours les mêmes qui vont continuer à jouer», écrit Marca dans un article d’opinion du même média. L’attaquant français Karim Benzema est le joueur le plus critiqué par la presse madrilène. La gestion de Zidane du cas Benzema qu’il défend «à mort», selon ses propres propos, commence aussi à lui coûter cher, alors que son compatriote est le joueur le plus touché par les critiques. «Les statistiques le mettent en évidence : seulement deux buts en Liga et 14 buts en compétitions officielles sur toute l’année 2017. Des numéros indignes d’un numéro 9 du Real Madrid», souligne dans un article le quotidien AS. «Zidane continue de s’obstiner maladivement avec Benzema et la seule réponse qu’il reçoit de la part de son protégé est une série de désastres. (…) Il a dit beaucoup de fois que Karim apporte au groupe plus de choses que les buts, mais cette excuse ne marche plus puisqu’il ne passe plus, ne marque plus et ne court plus», écrit le journaliste Antonio Romero dans AS, dans son article titré «Benzema ou jouer à dix». Cette défaite coûte cher au Real Madrid, distancé désormais de 14 points par le Barça qui s’envole en tête de la Liga. Le club merengue compte néanmoins un match en moins à disputer sur la pelouse de Leganés (16e journée).